MANIFESTATION DU 14 MARS

Publié le par administrateur

 

La manifestation pour la défense du collège Alain-Fournier (autorisée par la Sous-Préfecture de Forbach) a mobilisé beaucoup de monde ; aucun débordement ou incident n’a été déploré. Les organisateurs de cette marche ont voulu qu’elle se déroule à l’image de toutes les actions qu’ils ont menées jusqu’à ce jour : dans la retenue et le total respect des personnes et de leurs biens.


 

 

  

 

Monsieur le Député-Maire nous attendait à côté de son hôtel de ville, à quelques mètres du monument aux morts, devant un corbillard. Il serait malvenu, bien entendu, d’y voir un quelconque symbolisme …

 

 

Et pourtant, il s’est vu remettre 4 roses « funèbres » (une de la part des personnels du collège, une de la part des parents d’élèves, une d'une élève, une d'un élève « représentatifs » de notre public  et de la mixité sociale tant prônée au CG et réalisée chez nous !)

 

Nous lui avons également remis un « avis non-mortuaire » de près de 60 pages dans lequel nous lui redisons que nous ne voulons pas mourir ; il y a  trouvé les plus de 2000 signatures de soutien que nous avons collectées en ligne et nos arguments pour le maintien de Fournier...

 

 

M Fabrice Boucher, Conseiller Général de Saint-Avold et membre de la 3ème commission, a confirmé publiquement le refus systématique de certains conseillers généraux de la majorité du président du CG57 de mettre le cas de Freyming à l'ordre du jour des récents débats de la 3ème commission... Il s’est engagé, comme il l’a toujours fait, à défendre notre cause, notamment le 20 mars. Merci à lui ...

 

La discussion a été « âpre ». M le Député-Maire nous a écoutés et nous a redit son souhait de voir le maintien de 2 établissements sur la ville. Il nous a également laissé entendre que « tout allait probablement être revu » … ce à quoi nous avons répondu que nous ne nous  laisserions certainement pas endormir ou embobiner. 

A partir d'un certain âge, on écoute avec un sourire respectueux les "belles histoires" mais on laisse aux plus jeunes le soin de les apprécier à leur éventuelle valeur et de faire de beaux rêves après les avoir entendues !!!

 


 


Merci à tous ceux qui nous ont accompagnés. S’ils sont venus, c’est dans le seul intérêt des enfants de Freyming… nous le savons et nous tenons à le redire avec force !

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Selon Confucius, "une petite impatience ruine un grand projet" donc si la patience est la clé, alors armons-nous de PATIENCE!
Répondre
A
Soyez patient, vous verrez ...
Répondre
R
Je suis comme Saint Thomas ... je ne crois que ce que je vois ... et ce que j'ai lu et entendu jusqu'à présent ne m'a pas convaincu ... loin de là !
Répondre
A
Je vous le redis ! Faites confiance à VOTRE député-maire ... Tout ici n'est QUE travail de l'ombre ...
Répondre
P
Le maire de Marly aime sa commune, TOUTE sa commune !! Comme le maire de Freyming, mais il est certainement trop timide pour le montrer  !! Allez Monsieur le Maire, sortez de votre réserve! CHICHE!
Répondre